Réservé aux abonnés

La Poste ne vendra plus de bonbons et de snacks

Le géant jaune décide avant que le Conseil fédéral s’en mêle.

27 nov. 2015, 00:12
ZUR SORTIMENTSSTRAFFUNG IM KIOSK-ANGEBOT DER POST STELLEN WIR IHNEN AM DONNERSTAG, 9. APRIL 2015, FOLGENDES ARCHIVBILD ZUR VERFUEGUNG - L'office postal de Morges,  photographie ce mardi 12 janvier 2010 a  Morges. (KEYSTONE/Dominic Favre) SCHWEIZ POST KIOSK-ANGEBOT

Depuis 1998, la Poste développe ses activités dans la vente de produits de tiers. Qu’il s’agisse d’alimentation, de livres ou de services divers. Activités qui ne manquent pas de faire jaser une partie de la clientèle et sourire les spectateurs des revues théâtrales dans certaines villes de Suisse romande. Le géant jaune revoit aujourd’hui sa pratique et adapte son offre. Sucreries, snacks, produits électroménagers, jouets, articles automobiles et de ménage disparaîtront des étalages. Une décision qui tombe alors que le National, en septembre dernier, avait prié le Conseil fédéral de se penche...