Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La rentrée électorale de la RTS

Le directeur général Gilles Marchand veut renforcer les productions originales.

25 août 2015, 16:19
data_art_9375591.jpg

Nicolas Willemin

C'est la rentrée pour tout le monde, y compris pour la Radio-Télévision Suisse (RTS). Son patron Gilles Marchand présentait, hier, le plan de bataille que les chaînes de la RTS ont prévu pour les élections fédérales du 18 octobre, ainsi que les nouvelles émissions qui seront lancées dans les prochaines semaines. L'occasion aussi de faire le point sur le service public de l'audiovisuel, après l'annonce surprise d'une alliance publicitaire entre la SSR, Swisscom et l'éditeur alémanique Ringier et un peu plus de deux mois après la votation très serrée du 14 juin sur la nouvelle loi radio-TV et la redevance. Interview.

Sur le plan romand, y a-t-il quelque chose à attendre de l'alliance publicitaire nationale annoncée lundi par la SSR, Swisscom et Ringier?

Ces trois acteurs sont très présents en Suisse romande, où Ringier possède par exemple plusieurs titres. Je trouve qu'il s'agit d'un exemple intéressant de partenariat...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias