Réservé aux abonnés

La Suisse sur ses gardes

07 août 2015, 10:51

La Suisse veut négocier dans les prochains mois avec la Suède une sorte de clause pénale dans le contrat d'acquisition des Gripen. Elle introduirait des sanctions pour le cas où le contrat sur l'achat des avions de combat n'est pas entièrement rempli.

La Suisse doit toutefois se montrer prudente afin d'éviter elle-même des exigences de la part de la Suède. Celle-ci pourrait par exemple demander des assurances au cas où les Gripen sont refusés en votation. Jusqu'à présent, le Conseil fédéral était d'avis que l'ajout d'une clause pénale est " diplomatiquement déplacé ". Dans le cas où les condi...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois