Lake Louise: Fabienne Suter, trois ans après

A Lake Louise, la Schwytzoise Fabienne Suter est montée sur un podium en Coupe du monde pour la première fois depuis janvier 2013. Une autre Suter, Corinne, s'est également illustrée au Canada.

05 déc. 2015, 22:43
Jolie deuxième place pour Fabienne Suter, qui a tout de même dû s'incliner devant Lindsey Vonn.

Fabienne Suter a fêté son retour sur le podium en Coupe du monde. La Schwytzoise s'est classée au 2e rang de la seconde descente de Lake Louise (CAN), remportée par l'inévitable Lindsey Vonn.

Cela faisait presque trois ans - 3e rang à St.-Anton en janvier 2013 - que Fabienne Suter n'était plus montée "sur la boîte". Un sacré bail pour une skieuse aussi talentueuse, trop souvent pénalisée par un mental friable.

Cela avait notamment été le cas la saison dernière, durant laquelle la fille de Sattel avait traîné son spleen tout au long de l'hiver. A court de résultats et de motivation, la Schwytzoise de 30 ans avait même songé prendre sa retraite sportive ce printemps. Elle a finalement décidé de rempiler, et bien lui en a pris.

Déjà dans le coup vendredi pour la première descente de Lake Louise (6e), elle est encore montée en puissance samedi. De bon augure pour la suite de la saison, sachant que Fabienne Suter retrouvera ces prochaines semaines des pistes qui conviennent mieux à sa technique.

Une autre Schwytzoise et une autre Suter, Corinne, s'est illustrée samedi. La skieuse de 21 ans, qui n'a aucun lien de parenté avec Fabienne, a terminé au 6e rang, elle qui n'avait encore jamais fait mieux que 20e en Coupe du monde, la veille sur cette même piste de Lake Louise.

Brillante chez les juniors avec deux titres mondiaux en 2014 (descente + super-G), tout comme en Coupe d'Europe (7 victoires), Corinne Suter semble en train de faire sa place au sein de l'élite. Ce n'est pas l'équipe de Suisse qui s'en plaindra, elle qui doit reconstituer ses cadres après la vague de départs à la retraite de ce printemps (Gisin, Abderhalden, Kamer).

Vonn se rapproche de Stenmark

Finalement, seule Lara Gut a été moyenne samedi à Lake Louise. N'ayant toujours pas trouvé la clef sur l'"autoroute" canadienne, la Tessinoise a pris le 8e rang, en raison notamment d'un gros accroc sur le "plat". Il lui reste désormais le super-G de dimanche pour sauver son week-end. Un super-G dont elle a remporté les deux dernières éditions dans l'Alberta.

Loin devant tout le monde - 1''05 devant sa dauphine Fabienne Suter -, Lindsey Vonn a raflé sa 17e victoire à Lake Louise, où elle n'a décidément pas de rivale en descente.

Avec désormais 69 succès en Coupe du monde, la championne de Vail n'est plus si loin du record absolu d'Ingemar Stenmark, victorieux 86 fois dans sa carrière.