Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le capital humain comme richesse

Portrait du Neuchâtelois Martin Vetterli, futur patron de l’EPFL.

22 juin 2016, 23:16
/ Màj. le 23 juin 2016 à 00:01
Portrait de Martin Vetterli, futur president de l'EPFL l'Ecole polytechnique federale de Lausanne



Bevaix, le 05.06.2016

Photo : Lucas Vuitel EPFL

Sophie Winteler

Pour la photo, Martin Vetterli hésitait entre les gorges de l’Areuse – terrain de jeu de ses essais photographiques de jeunesse – et la Pointe-du-Grain, son jardin d’enfance. L’agenda a dicté au plus court, le lac. Depuis que le Neuchâtelois de Cortaillod a été nommé à la succession du président de l’EPFL, son rythme de vie est encore plus intense. Si cela est possible! Un jour à Bruxelles, le suivant à New Dehli, avec un pied à Berne au Fonds national suisse et un autre à l’EPFL dans son labo de communication audiovisuelle.

Puis il pendule, toujours en train, de Grandvaux (VD) où il habite, à la Fouly pour arpenter les montagnes en passant par Cortaillod, où réside sa mère.

Interview d’un passionné, passeur de savoirs intarissable ponctuant ses phrases de «fine», «anyway» ou «right». Plus de dix ans aux Etats-Unis, ça s’entend.

Ne faut-il pas être un...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias