Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le choc de deux visions au Forum de Davos

Au WEF, Donald Trump a «tranché» avec le discours dominant, axé sur le changement climatique.

22 janv. 2020, 00:01
DATA_ART_13323238

S’il cherchait à se distinguer, ce serait pleinement réussi: alors que la lutte contre le changement climatique était dans presque toutes les bouches, hier, lors de l’ouverture du 50e Forum économique mondial (WEF) de Davos, Donald Trump, lui, a vanté l’ouverture de fabriques et les sources d’énergies américaines, même fossiles. La rencontre avec une délégation du Conseil fédéral s’est néanmoins déroulée «dans un bon climat, y compris sur le climat», a expliqué Simonetta Sommaruga.

La présidente de la Confédération, le ministre de l’Economie, Guy Parmelin, et celui des Finances, Ueli Maurer, ont rencontré le président américain pendant «une cinquantaine de minutes, soit plus longtemps que prévu, ce qui est un bon signe», a expliqué la socialiste bernoise, hier en fin d’après-midi. «La discussion a été très ouverte et axée sur nos intérêts réciproques», a-t-elle ajouté.

Gros contrastes

Pourtant, après le discours de Simonetta Sommaruga le matin même, axé sur...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias