Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le Conseil fédéral assailli de questions sur l'accord fiscal

Au Parlement, les partis veulent des réponses rapides. La commission des Etats, elle, temporise.

07 juin 2013, 00:01
data_art_7119583.jpg

Tout le monde n'avance pas au même rythme dans le marathon politique engagé au sujet du conflit fiscal avec les Etats-Unis. Au lendemain de la suspension des débats au Conseil national, les groupes politiques, en quatrième vitesse, ont adressé hier une foule de questions au gouvernement. Du côté des Etats, on adopte un rythme... de sénateur. La commission préparatoire s'est réunie pour décider... de ne rien décider.

Le Parti socialiste avait mené la danse, mercredi au National, en obtenant la suspension de l'examen sur la "Lex USA" jusqu'à ce que le contenu du programme de sauvetage des banques soit connu du Parlement. Logiquement, le PS a été le premier, hier, à publier la liste de ses interrogations.

Y a-t-il un plan B?

Le groupe socialiste a établi un catalogue de quinze questions. Il s'interroge notamment sur le choix de la procédure urgente pour établir le projet de loi. En cas...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias