Le directeur de la Raffinerie de Collombey poursuivi en Italie

Le directeur de la Raffinerie Tamoil de Collombey-Muraz doit répondre de l'accusation de crime d'empoisonnement suite à des pollutions en Italie.
05 août 2015, 15:47
88uqaj1

Avec quatre autres personnes, l’actuel directeur de la raffinerie Tamoil de Collombey-Muraz est prévenu de crime d’empoisonnement par le Ministère public italien, pour son rôle dans les pollutions constatées dans et autour de la raffinerie Tamoil de Crémone, aujourd’hui fermée et transformée en dépôt.

A deux pas de cette cité lombarde située entre Milan et Parme, hydrocarbures, benzène, plomb, métaux lourds ont fini sous la zone occupée par la raffinerie, ainsi que dans le secteur environnant, contaminant la nappe phréatique.

Le Ministère public a terminé son enquête sur la pollution causée par Tamoil en demandant le jugement de cinq personnes pour crime d’empoisonnement. La justice n’a pas encore décidé de la tenue d’un procès.

Contacté à deux reprises cette semaine, l’actuel directeur de Collombey n’a pas souhaité s’exprimer. Rappelons qu’il bénéficie de la présomption d’innocence tant qu’un jugement n’a pas établi sa culpabilité.