Réservé aux abonnés

Le jeune «Carlos» continue à se battre

Rendu célèbre par une prise en charge onéreuse, le Zurichois comparaissait à nouveau hier.
31 oct. 2019, 00:01
DATA_ART_13166404

La justice zurichoise doit, une nouvelle fois, se prononcer sur des délits commis, cette fois en prison, par celui qui avait été baptisé «Carlos» dans un film documentaire. Aujourd’hui âgé de 24 ans, le jeune homme et son avocat se battent contre la «répression presque inhumaine» dont il est l’objet en prison. Le procureur réclame l’internement, une mesure extrêmement rare pour un jeune de cet âge.

«Carlos» ne veut plus de ce pseudonyme. Depuis la prison Pöschwies de Regensdorf (ZH), il a indiqué vouloir être appelé par son vrai prénom, Brian. En 2003, il avait défrayé la chronique lorsqu’un do...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois