Réservé aux abonnés

Le kérosène sous perfusion à Cointrin

Hors Grande-Bretagne, l'aéroport de Genève est devenu le principal hub d'Easyjet. Une activité dont l'impact se fait aussi sentir du côté de la logistique en carburant. Visite sur les pistes.
25 août 2015, 16:13
data_art_9319195

Vingt minutes plein compris! C'est ce qu'exige de ses partenaires au sol une compagnie comme Easyjet lorsqu'il s'agit de préparer un moyen-courrier pour une nouvelle rotation. Alors, les passagers ont à peine débarqué qu'un camion de Geneva Fuelling Service (GFS) se glisse sous une aile pour avitailler le jet en kérosène.

Finies les bonnes vieilles citernes. Le poids lourd ne sert que d'intermédiaire entre le "pit" souterrain, où arrive le carburant, et l'avion dont les pompes assurent ensuite la r&e...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois