Réservé aux abonnés

Le multilinguisme, grande idée suisse

Alors que les regards se tournent déjà vers la Fête nationale, le journaliste Christophe Büchi défend les apports mutuels des différentes cultures nationales.
25 août 2015, 16:14
data_art_9328683.jpg

Philippe Villard

Le journaliste Christophe Büchi a publié au printemps une nouvelle mouture de son ouvrage consacré au "mariage de raison" entre Romands et Alémaniques. Cet ouvrage érudit et passionnant, clair et pertinent, embrasse dans la longue durée la construction de la Suisse.

Le propos évoque l'élaboration et la lente maturation d'un roman national. Et partout où l'on esquisse des clivages, partout où l'on trace des frontières et partout où l'on érige des barrières, Christophe Büchi éclaire les époques en composant plutôt une mosaïque délicate, un enchevêtrement ordonné et des équilibre...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois