Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le National renonce à une économie de 50 millions sur le personnel pour le budget 2014

Le budget 2014 ne devrait pas être amputé de 50 millions de francs de charges de personnel. Le National s'est opposé à cette mesure et a présenté un budget avec un excédent de recettes de 113 millions de francs.

09 déc. 2013, 17:42
Le Conseil national se penche aujourd'hui sur le budget fédéral 2012.

Le National a finalement renoncé lundi, de justesse, à couper 50 millions de francs dans les charges de personnel dans le budget 2014 de la Confédération. Il a en revanche maintenu, contrairement au Conseil des Etats, des économies linéaires de 150 millions dans l'administration.

En plus du PDC, qui s'était opposé jusqu'ici à tailler 50 millions dans le personnel, d'autres parlementaires bourgeois, notamment les élus du PBD, ont passé dans le camp du refus, qui s'est ainsi imposé par 97 voix contre 91 et 4 abstentions.

Concernant les coupes de 150 millions pour les charges de biens, services et d'exploitation, le plénum a en revanche maintenu sa position. Le verdict a aussi été très serré: 97 voix contre 93 et 2 abstentions. Le Conseil des Etats ne veut pas entendre parler de ces économies, à l'instar du Conseil fédéral.

Autres divergences

La Chambre du peuple a également maintenu, par 97 voix contre 93 et 2 abstentions, la hausse de 8 millions de francs, à 78 millions, pour le soutien à l'exportation de produits agricoles transformés. Autre divergence: le National a confirmé, par 127 voix contre 65, son refus de faire passer de 1,8 à 3 millions la contribution pour la recherche dans le domaine des médias.

En matière d'environnement, le plénum s'est rallié au Conseil des Etats. Il a refusé une proposition de Roland Fischer (PVL/LU) de baisser de 5 millions le crédit pour l'assainissement des sites contaminés et celui pour la revitalisation, et d'allouer ces 10 millions au poste "nature et paysage", en faveur des parcs naturels. Cette réorientation était neutre financièrement.

La nouvelle mouture du budget adoptée par la Chambre du peuple affiche désormais un léger excédent de recettes de 113 millions, avec des dépenses totales de 66,132 milliards et des recettes de 66,245. La version des Etats présente un déficit de 30 millions. Les sénateurs se prononceront mardi pour la troisième et dernière fois.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias