Le Pakistan dément avoir tué des soldats indiens

Les deux soldats indiens morts proche dans le Cachemire n'auraient pas été tués par l'armée pakistanaise, déclarent ce mercredi les autorités du pays musulmans.

09 janv. 2013, 09:46
Deux soldats indiens ont été abattus le long de la frontière avec le Pakistan. Les autorités pakistanaises rejettent toute responsabilité.

L'armée pakistanaise a démenti mercredi un échange de tirs et la mort de deux soldats indiens la veille à la frontière des deux pays, au Cachemire, comme le prétendent les autorités de New Delhi. L'ambassadeur pakistanais à New Delhi a pour sa part été convoqué par les autorités indiennes.

"Les autorités indiennes ont été informées que le Pakistan a fait une vérification sur le terrain et n'a trouvé aucun élément n'étayant les allégations de l'Inde", a indiqué un responsable militaire dans un message écrit à la presse.
 
"Le Pakistan rejette les accusations de l'Inde selon lesquelles des soldats pakistanais ont tiré de l'autre côté de la 'Ligne de contrôle' et tué ne serait-ce qu'un soldat indien", a ajouté ce responsable, précisant que le chef des opérations de l'armée s'était entretenu au téléphone avec son homologue indien.
 
Selon les autorités indiennes, deux soldats indiens ont été tués dans des échanges de coups de feu après qu'une patrouille indienne a découvert des troupes pakistanaises ayant pénétré à environ 500 mètres à l'intérieur du territoire indien.
 
Le ministre indien de la Défense, A.K. Antony, a qualifié d'"inhumaine" la façon dont l'armée pakistanaise a traité les soldats tués après des informations de la presse et de l'armée indiennes faisant état de la décapitation de l'un des soldats.
 
L'armée pakistanaise avait de son côté affirmé dimanche qu'un de ses hommes avait été tué lors d'un échange de tirs près de la "Ligne de contrôle", nom de la frontière au Cachemire entre les deux voisins rivaux.