Réservé aux abonnés

Le Parlement pourra se prononcer sur l'instauration d'un salaire minimum

Le gouvernement avait déja fait connaître son opposition en juillet.

17 janv. 2013, 00:01
data_art_6730621.jpg

Le Parlement pourra se prononcer sur l'instauration d'un salaire minimum de 4000 francs par mois. Le Conseil fédéral lui a transmis hier son message sur l'initiative populaire de l'Union syndicale suisse (USS). Il recommande son rejet, sans contre- projet.

L'initiative "pour la protection de salaires équitables" demande à la Confédération et aux cantons d'encourager les conventions collectives de travail (CCT). Mais pour les secteurs où cela n'est pas possible, un salaire minimum de 22 francs de l'heure devra être introduit. Cela correspond à un salaire mensuel de 4000 francs pour 42 heures...