Le redoux favorise les avalanches, en Valais notamment

Le risque d'avalanche a augmenté avec le redoux enregistré ce week-end. Une coulée est descendue aux Crosets.
05 août 2015, 15:46
Une avalanche a emporté une partie de la piste de ski des Mossettes, ce dimanche 26 février 2012 aux Crosets, sans faire de blessé.

Les températures clémentes de ce week-end ont augmenté le danger d'avalanche. Une coulée est ainsi descendue dans le domaine skiable des Crosets (VS), sans faire de blessé. Sur les routes, le trafic a été perturbé par de nombreux accidents et engorgé par les vacanciers.

Les skieurs et randonneurs ont pu profiter d'un week-end plus doux et partiellement ensoleillé, surtout dans l'arc lémanique et au sud des Alpes. Les températures se situaient samedi entre 10 et 13 degrés, sauf au Tessin où il a fait plus de 20 degrés. Dimanche, le thermomètre a affiché quelques degrés de moins et une bise modérée s'est mise à souffler, indique MétéoSuisse sur son site.

Ce redoux a provoqué une avalanche sur le domaine skiable des Crosets dimanche, ne blessant personne. Cette avalanche de fond (dimensions : 100 m de longueur / 50 m de largeur) a traversé une route faisant office de piste de ski, laquelle était ouverte. L’alarme faisait mention de deux victimes éventuelles. Des recherches ont été immédiatement engagées et ont permis d’exclure la présence de personnes dans la coulée.


Moyens engagés : 3 hélicoptères d’Air-Glaciers – 2 guides de la Maison du Sauvetage – 3 conducteurs de chien – 2 médecins – service de sécurité des Portes du Soleil.

Une randonneuse italienne de 57 ans n'a pas eu autant de chance samedi dans le Val Bedretto (TI). Une couche de neige, cédant sous son poids, l'a emportée dans une chute mortelle de 300 mètres. Vendredi en fin d'après-midi, une sexagénaire allemande a quant à elle été grièvement blessée par un glaçon d'une quinzaine de kilos tombé d'un toit à Zermatt (VS).

Retour de vacances

Sur les routes, le trafic a été surchargé par endroits, notamment en raison du début ou de la fin des vacances scolaires dans plusieurs cantons. Des ralentissements ont été signalés tant samedi que dimanche sur l'axe Vevey (VD) - Martigny (VS). Des bouchons ont commencé à se former dimanche après-midi sur l'axe Bâle - St-Gothard à la hauteur de Lucerne.

De nombreux accidents ont eu lieu ce week-end sur les autoroutes suisses, faisant environ une quinzaine de blessés. L'A12 dans le canton de Fribourg et l'A6 dans le canton de Berne ont ainsi dû être fermées quelques heures, selon Viasuisse.

Parmi les accidents les plus spectaculaires figure une voiture qui a glissé sur 200 mètres sur le toit samedi matin sur l'A3. Deux des quatre passagers ont été blessés, a précisé la police cantonale de Zurich. Dans le tunnel de Schweizerhalle (BL) sur l'A2, un autre accident impliquant quatre voitures a fait quatre blessés légers et provoqué des bouchons considérables.

Le redoux a entraîné la fermeture de plusieurs tronçons en raison du risque d'avalanches, principalement en Valais et dans les Grisons, relève Viasuisse dans un communiqué dimanche.

Des automobilistes ont dû patienter jusqu'à 90 minutes à Oberwald (VS) avant de pouvoir charger leur véhicule sur le rail au tunnel de la Furka. Globalement, la circulation sur le réseau ferré helvétique a été fluide bien que quelques perturbations ont été signalées.

Une locomotive déraille

Avec le redoux, de nombreuses petites coulées de neige se sont produites. Les deux routes d'accès à Samnaun (GR) sont momentanément fermées en raison du risque d'avalanches. Au col de l'Albula (GR), une coulée a fait dérailler la locomotive du premier train de la journée, tôt samedi, entre Filisur et Samedan, sur le tronçon Coire - St-Moritz. Personne n'a été blessé.

La ligne, rouverte samedi après-midi, a de nouveau été momentanément bloquée pour une coulée de neige dimanche. Une avalanche a également interrompu les trains du Glacier Express reliant le Valais aux Grisons samedi pendant quelques heures.

Danger d'avalanche

Le danger d'avalanche est marqué (degré 3) sur le versant nord des Alpes, en Valais et notamment dans les Grisons, a indiqué l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF). Il est de degré 2 (limité) au sud des Alpes.

Les endroits dangereux se situent sur les pentes raides surtout aux expositions nord-est à nord-ouest en passant par le sud, à des altitudes inférieures à 2600 m environ. La prudence reste donc de mise car des avalanches dites «de glissement» peuvent se produire à n'importe quel moment.

Il apparaît déjà que cet hiver se singularise dans ce domaine. «Par rapport à la moyenne de plusieurs années, il y a nettement plus de coulées de neige en raison de l'importance des précipitations tombées sur un sol pas toujours gelé», a indiqué Christine Pielmeier du SLF. Conséquence: des plaques de neige entières qui glissent sur le sol.

Un tel phénomène se produit tous les trente ans environ, a ajouté Mme Pielmeier. Le danger devrait aller en diminuant lentement ces prochains jours.