Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L’écot de solidarité est en sursis

L’assurance chômage devrait être totalement désendettée à la fin de cette année.

09 janv. 2019, 00:01
DATA_ART_12599325

En cours depuis plusieurs années, l’embellie persiste sur le front du chômage. Selon les chiffres publiés, hier, par le Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco), le taux de chômage s’est établi à 2,6% en moyenne l’an dernier, alors qu’il atteignait 3,2% en 2017. Les prévisions restent optimistes: les experts tablent sur un taux moyen de 2,4% en 2019.

Cette évolution positive n’est pas sans conséquence sur les comptes de l’assurance chômage. Pour la seule année 2018, l’excédent est de 1,1 milliard de francs. Résultat: alors que l’assurance avait une dette envers la Confédération atteignant 7,4 milliards de francs en 2010, elle sera totalement désendettée à la fin de cette année. Faut-il dès lors maintenir le niveau actuel des cotisations? La question divise déjà les partenaires sociaux.

Cotisation de solidarité

Après la crise financière de 2008, la situation de l’assurance chômage, déjà endettée à hauteur de plusieurs milliards, s’était dégradée à...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias