Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mardi 16 novembre

Vous n’avez pas suivi les infos au cours des dernières 24 heures? On vous résume l’essentiel de l’actu de ce mardi 16 novembre.
16 nov. 2021, 18:11
Voici les 5 infos suisses qu'il ne fallait pas manquer aujourd'hui.

Mesures pour mieux protéger les athlètes

Il faut un changement de culture dans le sport d’élite suisse, a lancé la ministre des sports Viola Amherd. Après les révélations sur des abus au centre d’entraînement de Macolin, la Confédération a présenté une batterie de mesures pour éviter toute récidive. Les sportifs, en particulier les mineurs, ne disposent pas d’une protection suffisante, selon les résultats d’une enquête, menée par un cabinet d’avocats zurichois. Des violences psychiques ou physiques et des négligences surviennent lors des entraînements et des compétitions.


Vers un climat plus chaud et plus sec

La Suisse sera confrontée d’ici le milieu du siècle à un climat plus sec et plus chaud, avec moins de neige et davantage de précipitations intenses, selon des scénarios de MeteoSuisse. Les effets varieront toutefois fortement selon les cantons et les saisons. A long terme, les quantités moyennes de précipitations et leur fréquence diminueront en été dans tous les cantons.


Surcharge des hôpitaux pas à exclure

On ne peut pas exclure une surcharge des hôpitaux dans quelques semaines, a averti Virginie Masserey, cheffe de section à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), mardi devant les médias à Berne. Le nombre de cas et d’hospitalisations augmente, celui des décès reste stable. Il y a une nouvelle vague ascendante, a-t-elle indiqué. La Suisse centrale et orientale est toujours la région la plus affectée.


Faire la lumière sur l’achat des F-35

La commission de gestion du National veut faire toute la lumière sur l’achat des F-35 américains. Elle va examiner la légalité de la procédure d’évaluation suivie pour le choix des nouveaux avions de combat de l’armée. Ses travaux débuteront en février prochain. La commission de gestion du Conseil national souhaite établir la transparence sur certains points qui ont suscité la critique de l’opinion publique, indiquent mardi les services du Parlement dans un communiqué. Il faut donner de la légitimité au choix du Conseil fédéral.


«Pas en avant» de Smood salué

Mise sous pression par les syndicats, l’entreprise de livraison de repas à domicile Smood a annoncé plusieurs améliorations des conditions de travail. Unia et Syndicom saluent «un pas en avant», mais ne veulent pas s’arrêter en si bon chemin. Dans un communiqué diffusé lundi soir, Smood a dit entendre «les revendications des livreurs représentés par Syndicom», son «interlocuteur privilégié». L’entreprise basée à Plan-les-Ouates (GE) a annoncé l’instauration d’un salaire de base de 23 francs de l’heure (y compris indemnités vacances et jours fériés), une hausse des remboursements de frais de véhicules, ainsi qu’une transparence accrue de son application mobile.