Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les bourses d'études resteront de la compétence des cantons

L'initiative des étudiants devrait être rejetée. Mais un soutien accru de la Confédération reste possible.

19 mars 2014, 00:01
data_art_7893741.jpg

Pour bénéficier d'une bourse d'études, mieux vaut être jurassien que zougois. "Vingt pour cent des étudiants du degré tertiaire touchent une bourse dans le Jura, contre 5% à Zoug", souligne le conseiller national Mathias Reynard (PS, VS).

Le montant des bourses peut aussi varier du simple au double: 4000 francs à Neuchâtel en moyenne, contre 9100 francs dans le canton de Vaud. Ces disparités sont à l'origine de l'initiative sur les bourses d'études qui a été lancée par l'Union des étudiants de Suisse (Unes). Jugée trop chère et trop centralisatrice, elle ne trouvera pas grâce aux yeux de la majorité bourgeoise du Conseil national. Celui-ci reconnaît cependant l'existence du problème. Il devrait adopter aujourd'hui une révision de la loi sur les contributions à la formation, qui fera office de contre-projet indirect.

La votation du 9 février contre l'immigration a joué un rôle de révélateur. "La Suisse ne peut pas maintenir...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias