Réservé aux abonnés

Les cantons réfléchissent

07 août 2015, 10:55

Certains cantons se disent disposés à accueillir l'un des 15 à 20 centres fédéraux prévus dans le cadre de la réforme en matière d'asile. Saint-Gall prévoit trois sites de 400 places chacun. Genève et le Tessin sont prêts à héberger une structure spéciale pour requérants récalcitrants.

Cette structure permettrait de protéger les citoyens des requérants qui ont des comportements criminels, a indiqué le conseiller d'Etat tessinois Norman Gobbi. Le Tessin ne souhaite en revanche pas de centre fédéral supplémentaire sur ses terres, puisqu'il héberge déjà celui de Chiasso.

Pierre Maudet, chef du ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois