Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les comptes des expatriés surtaxés

17 juil. 2017, 23:45
/ Màj. le 18 juil. 2017 à 00:01
ARCHIV - ZUR STUDIE VON COMPARIS ZUR ENTWICKLUNG BEIM ONLINE-SHOPPING STELLEN WIR IHNEN DIESES ARCHIVBILD ZUR VERFUEGUNG - Ein Mann bezahlt ueber das Online-Portal der Postfinance seine Rechnungen in seiner Wohnung in Winterthur im Kanton Zuerich, aufgenommen am 5. Februar 2009. (KEYSTONE/Alessandro Della Bella)  SCHWEIZ ONLINE-SHOPPING ENTWICKLUNG STUDIE COMPARIS

TARIFS
Les banques suisses facturent plus lourdement les comptes des Helvètes installés à l’étranger, qui en ont ras le bol.

«C’est de la discrimination bancaire! Ils mettent les Suisses dehors. Je trouve cela inacceptable.» Sandrine Rohrer est en colère. Cette Genevoise expatriée en Allemagne depuis plus de vingt ans a décidé de résilier, au mois de mai, son compte à la Banque cantonale bernoise, qu’elle détenait depuis plus de dix ans.

Le motif de son exaspération? Les nouveaux frais mensuels de 20 francs annoncés en octobre dernier pour la tenue de son compte en Suisse, qui était gratuite jusque-là. A ce tarif-là, elle a préféré changer de banque. «On va travailler à l’étranger et on ne peut pas garder son argent? Je ressens cette décision comme une punition», regrette-t-elle.

Des frais bancaires élevés

Le cas de Sandrine Rohrer est loin d’être unique. Nombre de doléances similaires remontent jusqu’à l’Organisation...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias