Réservé aux abonnés

Les Etats refusent le chantage de l'UDC

Finalement la Suisse ne conditionnera pas obligatoirement son appui à la coopération des Etats au retour de leurs ressortissants dont la demande d'asile a été refusée.
05 août 2015, 15:54
data_art_5836317

Aide au développement contre acceptation des renvois forcés: le "deal" proposé par l'UDC n'a finalement pas trouvé grâce aux yeux des sénateurs. Le Conseil des Etats a enterré hier par 25 voix contre 17 une motion approuvée par le National en septembre 2011. Jeudi dernier, un premier vote des sénateurs avait débouché sur une parfaite égalité (22 contre 22), permettant au texte de l'UDC de passer la rampe grâce à la voix prépondérante du président. Mais le scrutin avait été émaillé de plusieurs erreurs, d'où la nécessité d'un nouveau vote (lire notre édition du 9 mars).

Le suspense aura duré ju...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois