Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les fabricants de génériques opposés à l'idée de prix fixes

Selon Intergenerika, patients, médecins et pharmaciens rejettent aussi le projet d'Alain Berset.

13 févr. 2015, 00:01
data_art_8847269.jpg

La substitution des originaux par des génériques est quasi incontestée, contrairement à l'introduction de prix fixes pour les médicaments libres de brevet. Faîtière des fabricants de génériques, Intergenerika est montée aux barricades hier à Berne, affirmant que patients, médecins et pharmaciens s'opposent à ce projet d'uniformisation des prix du département d'Alain Berset.

Les prix des génériques sont en moyenne 25% à 30% plus avantageux que ceux des originaux, mais ces derniers médicaments contenant les mêmes principes actifs coûtent toujours en moyenne près de 50% plus cher en Suisse qu'à l'étranger. L'introduction de prix fixes est un des moyens proposés par les autorités fédérales, mais l'opposition est vive.

Une fausse bonne idée: ainsi peut-on résumer la position d'Intergenerika. Les baisses des prix à court terme sont contrebalancées par une dégradation de la qualité des soins et des coûts supplémentaires considérables pour les professionnels, a écrit la faîtière hier. En plus, les...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias