Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les partis bourgeois veulent de la retenue

L’affaire Crypto offre du nouveau chaque jour. Si les noms d’ex-conseillers fédéraux sont cités, le PLR et le PDC calment le jeu.

17 févr. 2020, 00:01
DATA_ART_13372523

Alors que les médias révèlent chaque jour de nouveaux éléments dans l’affaire Crypto, les partis bourgeois ont appelé, ce week-end, à la retenue. Il faut d’abord attendre les conclusions des enquêtes en cours avant d’aller plus loin.

«Nous ne vivons pas de crise étatique pour le moment», a indiqué, samedi, la présidente du groupe parlementaire des vert’libéraux, Tiana Angelina Moser, sur les ondes de la radio alémanique SRF. Les institutions suisses fonctionnent. Elles doivent maintenant faire en sorte que l’affaire soit examinée en détail. «Expédier le dossier serait une faute», a poursuivi la Zurichoise. Les commissions de gestion du Parlement sont déjà en train d’enquêter sur le sujet. Elle dit leur faire confiance.

Même son de cloche du côté du PDC. Il ne faut pas brûler les étapes, a affirmé son président Gerhard Pfister (ZG), à «Forum», sur la RTS. Il sera assez tôt, une fois les enquêtes du...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias