Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les petits épargnants malmenés

29 août 2016, 23:37
/ Màj. le 30 août 2016 à 00:01
DATA_ART_10427172

Pierre-andré Sieber

L’hypothèse n’est pas si farfelue que cela. Et c’est bien un tabou qui risque de tomber: quand est-ce que le petit épargnant se verra facturer un intérêt négatif pour son épargne bancaire? Les banques de détail paient actuellement un taux d’intérêt négatif de 0,75% pour leurs avoirs en dépôt à la Banque nationale suisse (BNS), qui veut décourager la spéculation sur le franc suisse. Et voilà que la BNS pourrait abaisser encore ce taux à -1%.

Les banques de détail se cabrent. Que se passera-t-il si elles répercutent sur les détenteurs privés de comptes épargne de 100 000 francs? Les petits épargnants accepteront-ils de verser 100 fr. par année pour qu’on veille sur leur bas de laine? Les banques marchent sur des œufs mais elles n’excluent pas l’éventualité. «Des taux négatifs frappant des comptes épargne ne sont pas à l’ordre du jour chez Raiffeisen», affirme la coopérative...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias