Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les réverbères perturbent la pollinisation nocturne

05 sept. 2016, 23:38
/ Màj. le 06 sept. 2016 à 00:01

Avec une lumière artificielle, les plantes sont moins pollinisées la nuit et produisent nettement moins de graines. Tel est le résultat d’expériences menées par deux chercheuses de l’Université de Berne.

La lumière artificielle de réverbères, réclames lumineuses ou habitations influence aussi la flore et la faune. Les deux écologistes Eva Knop et Leana Zoller ont montré que le chardon des potagers était nettement moins pollinisé la nuit par les insectes lorsqu’il pousse sous un lampadaire, comparé à un congénère se trouvant dans l’obscurité. De plus, exposé à la lumière artificielle, il produit 20% de graines en moins.

A la recherche de nourriture, les papillons de nuit et coléoptères transportent le pollen de fleur en fleur, mais sous la lumière, ils sont distraits et attirés ailleurs, a communiqué, hier, l’Université de Berne. «Avec la lumière artificielle, les plantes ont moins de chances de se reproduire», constate Eva Knop.

Des LED installées...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias