Réservé aux abonnés

L’imbroglio entre la Suisse et l’Union européenne perdure

Bruxelles dément l’existence d’une solution au problème. Une piste est tracée, mais elle demeure parsemée d’embûches.

30 nov. 2015, 23:28
/ Màj. le 01 déc. 2015 à 00:01
Un seul objet est soumis en votation populaire le 8 fevrier 2009 est la Libre circulation des personnes Suisse - Union Europeene, UE, : reconduction de l'accord et extension a la Bulgarie et a la Roumanie.



Neuchatel, le 14 janvier 2009

Photo: David Marchon BILATERALES

«La Commission européenne investit beaucoup de temps et d’énergie pour trouver une solution. Mais on n’en est pas encore là.» Par l’intermédiaire de sa porte-parole adjointe, Mina Andreeva, Bruxelles a formellement démenti, hier, les rumeurs d’un compromis sur la libre circulation des personnes qu’a relayées la presse dominicale alémanique.

Il y a anguille sous roche, toutefois. «Nous pourrons peut-être trouver une solution techniquement viable» à l’imbroglio dans lequel...