Réservé aux abonnés

«L’intranquille» a trouvé la sérénité sur les planches

Sous les feux de la rampe depuis ses 18 ans, Séverine Bujard a toujours le feu sacré et la passion de la scène.

19 nov. 2015, 23:57 / Màj. le 20 nov. 2015 à 00:01
Aubonne, Lignolat 62, Samedi 14 novembre 2015, Séverine Bujard, comédienne, Photos Céline Reuille Séverine Bujard

Jocelyne Laurent

jlaurent@lacote.ch

«Je ne sais pas si un jour je serai apaisée, confie Séverine Bujard de sa voix grave et profonde. Je suis une «intranquille». Dans cet univers professionnel, on est très souvent des angoissés.» La comédienne aubonnoise a très certainement trouvé dans le jeu théâtral un exutoire à son tempérament ardent et un brin anxieux. Elle ne cache pas que, jeune fille, elle a cherché longuement sa voie – «j’étais une ado difficile».

Avant que la passion pour le théâtre ne s’empare d’elle, Séverine Bujard se voyait devenir sculptrice. Elle avait d’ailleurs commencé les Beau...