Réservé aux abonnés

Loi sur l’identité électronique: le groupe médiatique Ringier touché par la critique

Ringier est proche de l’identité électronique bientôt soumise au vote populaire. De quoi inquiéter quant à sa place dans la campagne.
23 janv. 2021, 00:01 / Màj. le 23 janv. 2021 à 08:25
Un publireportage paru sur le site du "Blick" est dénoncé par les opposants.

Les Suisses votent plusieurs fois par année, et à chaque fois, les médias présentent les débats animant la campagne et prennent position sur le fond en plaidant pour le oui ou pour le non. Le quatrième pouvoir s’implique pleinement dans les grands rendez-vous de la démocratie directe. C’est normal, c’est son rôle.

A lire aussi : Loi sur l’identité électronique: le Conseil fédéral promet une procédure «sûre et pratique»

Cela étant, Ringier va-t-il trop...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois