Ministère public: le Parlement n’a toujours pas trouvé le futur chef du MPC

Le poste de procureur général de la Confédération est remis au concours une troisième fois. Aucun des trois candidats auditionnés mercredi pour succéder à Michael Lauber n’a convaincu la commission judiciaire de l’Assemblée fédérale.
24 févr. 2021, 20:31
Mercredi, après l'audition de trois candidats, le président de la commission judiciaire Andrea Caroni a décidé de remettre le poste au concours.

L’élection du nouveau procureur général de la Confédération est une fois de plus repoussée. La commission judiciaire a décidé mercredi de remettre le poste au concours après avoir auditionné trois candidats, a indiqué son président Andrea Caroni (PLR/AR).

Les prétendants qui avaient été retenus à l’issue d’une première sélection le 10 février – Maria-Antonella Bino, Lucienne Fauquex et Félix Reinmann – n’ont pas passé le cap de la deuxième ronde réalisée à l’issue d’une procédure d’évaluation externe. Les Chambres auraient dû élire le ou la future procureur/e générale de la Confédération le 17 mars.

Deuxième évaluation de candidiats

Maria-Antonella Bino, ancienne procureure fédérale suppléante et récemment élue juge suppléante au Tribunal pénal fédéral, est membre de la direction générale du groupe Sygnum Bank. Lucienne Fauquex est procureure fédérale et dirige le Service juridique du MPC. Félix Reinmann est secrétaire général du Département du développement économique du canton de Genève.

 

 

C’est la deuxième fois que la commission évaluait des candidatures pour reprendre la tête du Ministère public de la Confédération (MPC) après le retrait de Michael Lauber. Les deux candidats qu’elle avait retenus en automne, le procureur général genevois Olivier Jornot et le procureur fédéral fribourgeois Andreas Müller n’avaient pas non plus réussi à convaincre.