Mobilité verte: la Confédération devra être plus écolo dans le choix de ses véhicules

Le Conseil national s'est prononcé en faveur d'une motion demandant à la Confédération de privilégier l'achat de véhicules électriques, malgré le refus du groupe UDC. Le Conseil des Etats devra encore se prononcer sur la question.
16 mars 2017, 18:25
Davantage de véhicules de la Confédération pourraient être électriques.

La Confédération devrait acquérir des véhicules électriques quand rien ne l'en empêche d'un point de vue économique ou technique. Le National a approuvé jeudi par 122 voix contre 60 une motion de Yannick Buttet (PDC/VS) qui veut augmenter la part de la mobilité verte.

Dans le secteur de la mobilité, plus de 95% de l'énergie consommée en Suisse est d'origine fossile, a rappelé le motionnaire. "La Confédération doit assumer un rôle de modèle en se forçant à utiliser des véhicules électriques", sauf s'il s'agit d'engins bien trop coûteux ou qui ne se déclinent pas encore en version électrique.

Justement, les possibilités d'acquisition de ce type de matériel restent encore très limitées, a dit en vain le conseiller fédéral Guy Parmelin. Sans compter que l'administration fédérale assume déjà un rôle de modèle en la matière, prenant en compte autant que possible les critères écologiques lors de l'achat de véhicules.

Hormis l'UDC, les conseillers nationaux ont voulu que le gouvernement fasse davantage d'efforts. Le Conseil des Etats doit encore se prononcer.