Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Moins de coupes que prévu à la SSR

La SSR économise dans ses infrastructures et veut limiter à moins de 200 le nombre de postes supprimés.

14 janv. 2019, 00:01
DATA_ART_12607225

Le temps presse pour la Société suisse de radiodiffusion et télévision (SSR). Depuis le 1er janvier, la redevance par ménage a diminué de près de 20 pour cent. La part dévolue à la SSR est désormais plafonnée à 1,2 milliard de francs par an et l’entreprise doit économiser 100 millions dans son budget annuel. Or, atteindre ces objectifs ne semble pas aisé. Outre les critiques des syndicats quant à certaines mesures, des politiques émettent aussi des réserves.

Lors de la campagne sur la votation «No Billag», Gilles Marchand – le directeur de la SSR – avait promis une restructuration de l’entreprise. Pour Jérôme Hayoz, secrétaire central du Syndicat suisse des mass media (SSM), il s’agissait d’une stratégie liée au vote sur l’initiative qui, en cas d’acceptation, aurait privé la SSR de 75% de ses revenus.

Ainsi, en septembre dernier, l’entreprise confirmait son projet de déménager l’essentiel des studios de...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias