Réservé aux abonnés

"Nous restons ouverts au dialogue"

Entre les tentatives pour maintenir le club à flot et les tentatives de putsch, les dirigeants actuels font front.
25 août 2015, 16:13
data_art_9323513.jpg

sports@lacote.ch

Comment y voir clair dans une situation qui est d'une opacité presque totale. A la tête du Stade Nyonnais depuis moins d'un an, le comité en place est la cible de toutes les attaques, et rendu responsable de tous les maux dont souffre actuellement le club de Colovray. Au milieu de ce marasme, Philippe Mortgé, son président ad interim fait le point sur une situation pour le moins complexe.

Monsieur Mortgé, dans quel état se trouve aujourd'hui le Stade Nyonnais?

Nous sommes dans une situation où il y a effectivement des manquements dans les paiements. Nous sommes à court de liqu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois