Nucléaire: des experts internationaux recommandent une stratégie nationale

Selon des experts de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), la Suisse aurait besoin d’une stratégie nationale pour maintenir son expertise en matière nucléaire à moyen et long terme.
01 nov. 2021, 21:35
La Suisse devrait élaborer une stratégie nationale pour maintenir et développer ses compétences dans le secteur nucléaire et continuer ainsi à garantir la sécurité.

La Suisse a besoin d’une stratégie au niveau national pour pouvoir maintenir son expertise en matière nucléaire à moyen et long terme. C’est la recommandation d’experts de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) qui a visité l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN).

Au vu des défis à venir, comme le démantèlement des centrales nucléaires, le stockage des déchets radioactifs et l’exploitation à long terme des centrales, la Suisse devrait élaborer une stratégie nationale pour maintenir et développer ses compétences dans le secteur nucléaire et continuer ainsi à garantir la sécurité, selon ces experts dont la visite est rapportée lundi sur le site de l’IFSN.

L’IFSN est en mesure de remplir complètement son mandat en Suisse.
Petteri Tiippana, chef de la mission et directeur de l’autorité de surveillance finlandaise STUK

L’IFSN est bien notée pour sa culture de surveillance, notamment les exigences de mise à niveau pour améliorer continuellement la sécurité des installations nucléaires. «L’IFSN est en mesure de remplir complètement son mandat en Suisse», selon le chef de la mission, Petteri Tiippana, directeur de l’autorité de surveillance finlandaise STUK.

Pour la sécurité nucléaire

La direction de l’IFSN a salué les premières conclusions des experts de l’AIEA. Cet examen nous aide à renforcer la sécurité nucléaire en Suisse, indique l’IFSN. Le rapport définitif est attendu dans les prochains mois. Il sera publié sur le site de l’IFSN. Les recommandations ne sont juridiquement pas contraignantes. L’IFSN les traitera dans le cadre de son plan d’action.

L’AIEA a réuni 23 experts pour sa mission IRRS qui a duré du 18 au 29 octobre. L’équipe vérifie comment l’IFSN respecte et met en oeuvre les normes de sécurité de l’AIEA. Elle s’est entretenue avec le personnel, des exploitants de centrales nucléaires et des représentants d’autorités. L’inspection nucléaire avait préalablement répondu à un catalogue de 2000 questions.

En savoir plus: Mission internationale IRRS 2021 : la surveillance suisse sous la loupe