Réservé aux abonnés

«On ne peut pas revenir aux années 60!»

Un comité interpartis se lance dans la bataille pour un second tube.

17 nov. 2015, 23:08
/ Màj. le 18 nov. 2015 à 00:01

Creuser un second tube au Gothard apportera davantage de sécurité routière, est nécessaire à la cohésion nationale et économiquement importante pour la Suisse, a argumenté hier le comité interpartis pour cette solution. Il a dénoncé «les comptes» onéreux des opposants.

Le tunnel du Gothard, ouvert en 1980, doit être renové. Le Conseil fédéral et le Parlement ont opté pour la construction d’un second tube afin de mener les travaux tout en laissant les voitures circuler sur cet axe.

Les opposants à la construction d’une deuxième galerie, dont font notamment partie le PS, les Verts et les Vert’libé...