Ouverture d’un centre de vaccination sur un bateau à Romanshorn (TG)

Le conseiller fédéral Alain Berset a assisté mardi à la mise en service d’un bateau à Romanshorn (TG) sur lequel il sera possible de se faire vacciner contre le coronavirus. «MS Thurgau» se déplacera et sera un centre de vaccination mobile.

02 févr. 2021, 15:45
Un octogénaire ce dirige vers le bateau "MS Thurgau" pour s'y faire vacciner.

Le canton de Thurgovie a ouvert mardi en présence d’Alain Berset un centre de vaccination installé sur un bateau dans le port de Romanshorn (TG). Le conseiller fédéral a mis en garde contre une «pandémie dans la pandémie» avec les mutants du virus.

Alain Berset a visité le centre de vaccination flottant en compagnie d’Urs Martin, chef du département de la santé du canton de Thurgovie. Le concept du bateau est «très intéressant». C’est une idée «novatrice», a déclaré le chef du Département fédéral de la santé.

 

 

Les chiffres des infections sont meilleurs, a déclaré Alain Berset. Ils n’ont jamais été aussi bas depuis octobre. Ce qui inquiète, c’est que les cas d’infections avec les mutants du virus doublent chaque semaine. «C’est une pandémie dans la pandémie». Le Conseil fédéral observe cette évolution en permanence.

Objectif inchangé

L’objectif de vacciner deux fois 1,5 million de personnes d’ici à la fin du mois de mars est inchangé, a souligné Alain Berset.

Le centre de vaccination installé sur le navire «MS Thurgau» sera aussi amarré alternativement à Kreuzlingen et à Arbon. La campagne de vaccination en Thurgovie a mis plus de temps à se mettre en place que dans d’autres cantons. Le centre de vaccination flottant devrait contribuer à améliorer la situation, selon Urs Martin. Il est possible d’y vacciner 168 personnes par jour. 

Avec le centre de Frauenfeld, le canton peut actuellement vacciner 3000 personnes par semaine.