Réservé aux abonnés

Pas à côté de la plaque, Appenzell!

Davantage de voitures immatriculées AI que d’Appenzellois: les raisons d’un succès qui dure depuis quinze ans.

27 déc. 2018, 00:01
Rental limousines and chauffeurs at the parking lot of the Hotel Intercontinental Davos, photographed prior to the 48th World Economic Forum, WEF, on January 15, 2018, in Davos, Switzerland. The forum will be held in Davos from January 23 to January 26, 2018. (KEYSTONE/Christian Beutler) SCHWEIZ WEF 2018 DAVOS

Plus de voitures que d’habitants: c’est le «score» du canton d’Appenzell Rhodes intérieures, qui recensait, en 2017, 21 622 voitures et petits bus et... 16 180 habitants. La raison de cette bizarrerie: le canton le moins peuplé de Suisse a réussi, il y a quinze ans, à jouer les trublions, remettant en cause une sorte de cartel ronronnant tranquillement, avant la conclusion d’une paix toute helvétique. Récit.

Dans les années 1990, trois cantons – Schaffhouse, Fribourg et Vaud – se partageaient le marché de l’immatriculation des véhicules de location, proposant aux grands pres...