Réservé aux abonnés

Pas de faveur pour les hôteliers

Le Conseil national reste sourd aux injonctions de la branche. Malgré le franc fort, il refuse de justesse une exonération temporaire de la TVA. Le milieu est très déçu.
05 août 2015, 15:47
data_art_5791793

Pas assez ciblé et trop bureaucratique: le Conseil national n'a rien voulu savoir. En dépit de l'effet négatif du franc fort sur les nuitées hôtelières, il a refusé hier, par 92 voix contre 88 et sept abstentions, de venir au secours de la branche en l'exonérant de TVA pendant une année.

La déception des milieux hôteliers est à la mesure des espoirs suscités par ce projet. L'association faîtière Hotelleriesuisse veut encore y croire, mais elle ne peut guère compter sur un retournement de situation. Comme sa commission l'y incite, le Conseil des Etats va vraisemblablement se rallier à la posit...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois