Pluies et inondations près de Rio: un mort et huit disparus

Des inondations dans l'Etat de Rio causées par de fortes pluies ont fait un mort et plusieurs disparus jeudi.

04 janv. 2013, 07:46
rio

Au moins une personne a trouvé la mort, huit autres sont portées disparues jeudi dans l'Etat de Rio après de fortes pluies qui ont inondé plusieurs municipalités. Et plus de trois mille ont dû abandonner leur domicile.

La victime, une personne âgée encore non identifiée, a été entraînée par une trombe d'eau dans la municipalité de Xerem, la plus atteinte, dans la zone nord de Rio où quatre rivières ont débordé et un pont a été détruit.
 
Huit autres personnes - dont cinq de la même famille - sont également portées disparues dans cette commune et quelque mille personnes ont dû sortir de chez elles en raison de risques d'éboulements ou de glissements de terrain.
 
"Nous avons eu des pluies ininterrompues pendant la nuit dans la Baixada Fluminense (zone nord), dans la région montagneuse de Rio et à Angra, Mangaratiba et Paraty", des villes touristiques du littoral à quelque 120 km au sud de Rio, a indiqué le secrétaire de la Défense civile de l'Etat de Rio, Sergio Simoes à la chaîne de TV Globo news.
 
Il a appelé la population vivant dans les zones à risque à "suivre les consignes données par la mairie" et à se réfugier "si besoin est" dans les abris (églises et écoles) mis à sa disposition.
 
A Xerem, il est tombé 212 millimètres d'eau en 24 heures, plus de la moitié de ce qui tombe en un mois, selon les services météos. Au cours des quinze derniers jours, Rio avait connu des températures records, depuis 1915, de plus de 40 degrés Celsius.
 
Evacuations près d'une centrale nucléaire
 
Jeudi, de nombreux habitants tentaient encore de récupérer leur meubles dans la boue, certains avec de l'eau jusqu'aux genoux, selon des images montrées à la télévision.
 
A Angra dos Reis, où se trouve la centrale nucléaire, 2500 personnes ont été retirées des zones à risque, sur les versants des collines en particulier. Dans cette région dénommée "la Côte verte", il est tombé 184 millimètres d'eau en 24h, selon les services météo.
 
Les pluies n'ont pas épargné l'Etat de Sao Paulo où à Serrana, près de Ribeirao Preto, un pont a été détruit, laissant des centaines habitants isolés, selon la Défense civile locale.