Réservé aux abonnés

Plus de 100 civils brûlés vifs et poignardés

Les troupes ont tué femmes et enfants en représailles des rebelles.

18 janv. 2013, 00:01
data_art_6735036.jpg

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a rapporté hier que plus de cent personnes, dont des femmes et des enfants, avaient été tuées près de Homs mardi par les forces du président Bachar al Assad. Moscou a par ailleurs pris la défense du régime syrien, accusé du bombardement de l'université d'Alep.

Mardi, les troupes ont tué en l'espace de 24 heures 106 civils dont des femmes et des enfants, selon l'OSDH, près de Homs (centre), dans une zone de vergers où un millier de déplacés s'étaient réfugiés pour échapper au pilonnage de plusieurs quartiers de la "capitale de la révolution"....