Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Politique: tempête autour d’Isabelle Chevalley

La conseillère nationale vert’libérale vaudoise est pointée du doigt pour son passeport diplomatique du Burkina Faso.

18 nov. 2020, 00:01
/ Màj. le 18 nov. 2020 à 06:37
Il y a polémique autour de la conseillère nationale vert'liérale Isabelle Chevalley concernant son passeport diplomatique du Burkina Faso.

La campagne sur l’initiative pour des «entreprises responsables» prend une tournure de plus en plus tendue. Entre les deux camps, les invectives pleuvent. Les initiants ont été brocardés pour une photo retouchée sur leurs affiches de campagne ainsi que pour des articles du «Matin Dimanche» et de la «Schweizer Illustrierte» reproduits sans autorisation et envoyés en publicité tous-ménages. C’est maintenant au tour de l’autre camp de se retrouver sous les projecteurs et, plus précisément, de celle que la «Neue Zürcher Zeitung» a adoubée comme «combattante la plus crédible» contre l’initiative, la conseillère nationale Isabelle Chevalley.

La vert’libérale vaudoise fait l’objet d’une longue enquête parue sur Heidi.news. Il lui est reproché son implication aux côtés du parti au pouvoir au Burkina Faso, le Mouvement du peuple pour le progrès. Ses relations expliqueraient son intense engagement contre l’initiative ainsi que la venue, la semaine dernière, à Berne, du ministre burkinabé du...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias