Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Pris en faute, le Groupe Mutuel doit rembourser 9000 assurés

La Finma remet à l'ordre la caisse-maladie. L'assureur n'a pas respecté les tarifs avalisés par l'autorité de surveillance. Les primes seront rectifiées.

25 juil. 2014, 00:01
data_art_8261980.jpg

Les partisans de la caisse publique n'en demandaient pas tant. Le Groupe Mutuel, deuxième plus gros assureur de Suisse, vient d'être pris en faute par l'autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma). Chargée de la surveillance des assurances complémentaires, celle-ci constate que le Groupe Mutuel a perçu pendant des années des primes qui n'avaient pas reçu son approbation. En 2014, 9000 assurés ont payé des primes excessives tandis que 15 000 ont bénéficié d'un rabais injustifié. "C'est une erreur" , commente sobrement le responsable de la communication du groupe martignerain Yves Seydoux. "Nous allons rembourser les personnes lésées".

Le Groupe Mutuel n'a pas le choix. La Finma a exigé une correction immédiate des tarifs trop élevés. La mesure interviendra dès ce mois pour les primes 2014. "Les primes excessives payées les années précédentes devront également être remboursées mais on ne connaît pas précisément le nombre de personnes concernées", précise...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias