Réservé aux abonnés

Prise de conscience

11 janv. 2013, 00:01

Ingénieur de ville à Bulle, cité qui connaît un fort développement, Jean Hohl rappelle qu'aujourd'hui il est interdit de mettre sous tuyau des ruisseaux. "Et même la réparation des tuyaux est interdite; si l'on doit le faire, on doit remettre à ciel ouvert le cours d'eau. C'est imposé par une récente loi cantonale."

A Bulle, quatre ou cinq ruisseaux ont été mis sous tuyau durant les 130 dernières années. L'un deux, un affluent de la Sionge, devrait prochainement retrouver l'air libre. Sa mise à ciel ouvert s'effectuera en parallèle à l'exploitation d'une décharge. "Nous avons aussi il y a q...