Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Rega et armée sécurisent le vol basse altitude

Pour sécuriser les vols en basse altitude, la Rega et l'armée ont démantelé des installations de transports inutilisées dans l'Oberland bernois.

18 juin 2013, 15:20
La Rega et l'armée travaillent ensemble à la sécurisation de l'espace aérien de basse altitude.

L'armée et la Garde aérienne suisse de sauvetage (Rega) démontent des installations de transport, des remontées mécaniques ainsi que des lignes électriques qui ne sont plus en exploitation. Elles entendent avec cette opération renforcer la sécurité aérienne à basse altitude. 

Un détachement composé d'une douzaine de spécialistes de l'armée procède actuellement dans l'Oberland bernois au démontage du téléphérique reliant Gündlischwand à Iselten. Ce type d'installations inexploitées présente un danger inutile pour le trafic aérien à basse altitude, a souligné mardi le Département fédéral de la défense (DDPS).

Les travaux de démontage durent environ trois semaines. Le câble porteur pèse à lui seul plus de 3,5 tonnes. Une douzaine d'autres objets situés dans toute la Suisse attendent d'être démontés dans le cadre de l'engagement baptisé "Remove".

Depuis 2001, l'armée a enlevé dans le cadre de cette opération des éléments provenant de plus de 330 installations des Alpes présentant un danger pour la sécurité aérienne.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias