Réservé aux abonnés

Rude concurrence pour les commerçants

Les détaillants sont à la peine. Au tourisme d’achats s’ajoute la concurrence du commerce en ligne.

09 janv. 2019, 00:01

C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. L’essor du commerce en ligne, particulièrement celui qui vient de plates-formes étrangères comme Zalando (vêtements) ou Amazon (largement diversifiée), ne représente encore, en nombres absolus, qu’une petite part du volume du commerce de détail en Suisse. Mais il assène des coups très durs à une activité déjà affaiblie par le tourisme d’achats. Avec, pour conséquence, des restructurations, des fermetures de magasins (comme la chaîne OVS au printemps 2018) et la transformation des centres commerciaux et des rues commerçantes des villes.

C’est l’un...