Schaffhouse plaide pour un droit de veto

Un canton devrait disposer d'un droit de véto sur les projets de dépôt de déchets radioactifs prévus sur son territoire. Après Nidwald, c'est le canton de Schaffhouse qui le réclame.
07 août 2015, 10:54
Le stockage des déchets radioactifs aurait des conséquences limitées sur les régions concernées.

Schaffhouse veut que les cantons considérés pour abriter un dépôt de déchets radioactifs puissent faire valoir un droit de veto. Le Grand Conseil a accepté lundi par 44 voix contre 8 d'envoyer une initiative cantonale à la Confédération.

La motion socialiste demande qu'il soit inscrit dans la loi sur l'énergie nucléaire que les cantons examinés doivent donner leur accord. Le gouvernement soutient la démarche: "Il s'agit de s'assurer que les intérêts cantonaux ne soient pas balayés", a déclaré le conseiller d'Etat Reto Dubach (PLR).

Le canton de Nidwald a déjà transmis une initiative dans ce sens aux Chambres fédérales. Le Grand Conseil zurichois soutient lui aussi une telle mesure.