Sciences sociales: les milléniaux ont des attitudes de genre plus traditionnelles

Le soutien au travail rémunéré des femmes a augmenté entre 2000 et 2017, alors que celui en faveur des mères avec de petits enfants exerçant une activité professionnelle reste toujours faible. Les milléniaux affichent les attitudes les plus traditionnelles.

09 févr. 2021, 20:47
Les attitudes des femmes et des hommes évoluent vers davantage d’égalité.

Entre 2000 et 2017, le soutien au travail rémunéré des femmes a augmenté, alors que celui en faveur des mères avec de petits enfants exerçant une activité professionnelle reste toujours faible, selon une étude de chercheurs lausannois. De toutes les générations, ce sont les plus jeunes – les milléniaux – qui affichent les attitudes les plus traditionnelles envers le genre.

A lire aussi : Genève: une nouvelle fondation veut réunir sciences et diplomatie

Pour cette recherche publiée dans la revue Social Change in Switzerland, Christina Bornatici, Jacques-Antoine Gauthier et Jean-Marie Le Goff, de l’Université de Lausanne, ont analysé près de 80’000 réponses concernant le rôle des genres, issues du Panel suisse de ménages entre 2000 et 2017.

Si les attitudes des femmes et des hommes évoluent vers davantage d’égalité, les hommes continuent à avoir des attitudes plus traditionnelles. En général, l’emploi des femmes est mieux vu que celui des mères d’enfants en âge préscolaire.

L’autrice et ses co-auteurs montrent également que les attitudes évoluent au gré des expériences de vie. Les femmes qui entrent sur le marché de l’emploi développent ainsi des attitudes plus égalitaires envers le travail des femmes en général et des mères en particulier.

En parallèle, l’inverse est également observé: les femmes qui quittent le marché du travail deviennent plus traditionnelles dans leurs attitudes envers les rôles sociaux des femmes.