Service civil: près de 5300 personnes ont été admises en 2020, un chiffre en recul

Le nombre de civilistes a continué de diminuer l’année dernière, avec une baisse de près de 14% par rapport à 2019. Ils ont par contre accompli plus de jours de service à cause de leur mobilisation dans la crise du coronavirus.
15 janv. 2021, 12:29
Les admissions au service civil reculent depuis 2018.

Les admissions au service civil ont baissé l’an dernier. Selon l’Office fédéral du service civil (CIVI), 5254 personnes ont été reçues, soit 13,7% de moins par rapport à 2019. En revanche, le nombre de jours accomplis a légèrement augmenté avec la crise du Covid.

Parmi les 5254 personnes acceptées, 2927 (56%) avaient déposé leur demande d’admission avant le début de l’école de recrues, 731 (14%) pendant, et 1596 (30%) après. Le CIVI ne dispose pas d’une analyse étayée concernant les raisons de la diminution des admissions au service civil, indique-t-il vendredi dans un communiqué.

A lire aussi : Service civil: les huit mesures pour réduire le nombre de civilistes expliquées en vidéo

A la fin de l’année, le nombre d’établissements d’affectation était de 4785, soit 126 de moins qu’en 2019. Le service civil a mené 768 inspections, contre 1102 un an auparavant. Ce net recul est dû à la difficulté d’accéder aux établissements d’affectation en raison de la pandémie et à la limitation des contacts sociaux.

En 2020, les civilistes ont accompli environ 1,7 million de jours de service (contre 1,66 million en 2019). Le nombre définitif sera communiqué dans le rapport annuel du CIVI.

Au plan politique, 2020 a été marquée par l’échec de la réforme du service civil au Parlement. Le projet proposait de durcir les conditions d’accès à ce service pour freiner la baisse des effectifs de l’armée. En 1996, depuis l’entrée en vigueur de la loi sur le service civil et la fin de l’examen de conscience, les admissions sont passées d’un millier à plus de 6000, à compter de 2016.