Réservé aux abonnés

Soutien rapide promis

24 juin 2016, 00:04
ARCHIV --- Ein Arbeiter mit Atemschutz und Schutzanzug befreit ein ehemaliges Lueftungsrohr von Asbestrueckstaenden, aufgenommen am 25. Februar 2003 im Werd Hochhaus in Zuerich. Zwischen 1939 und 2006 hat die Suva insgesamt 2104 asbestbedingte Berufskrankheiten anerkannt. Die Fallzahlen duerften wegen der langen Latenzzeit nicht rasch abnehmen. Insgesamt zahlte die Suva ueber 470 Millionen Franken fuer diese Krankheiten aus. wie ihrer am 15. Mai 2008 veroeffentlichten Asbest-Statistik zu entnehmen ist. (KEYSTONE/Eddy Risch) SCHWEIZ SUVA ASBESTSTATISTIK

Les victimes de l’amiante devraient recevoir rapidement un soutien financier et psychologique. La table ronde présidée par l’ex-conseiller fédéral Moritz Leuenberger propose une solution qui satisfait en particulier l’Union syndicale suisse.

Chaque année en Suisse, près de 120 personnes contractent une tumeur maligne de la plèvre ou du péritoine (mésothéliome). Elles ont inhalé, bien des années auparavant, une quantité cancérogène de fibres d’amiante, rapellait, hier, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Parmi les personnes touchées, une trentaine ne reçoivent aucune prestation de l’ass...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois