Réservé aux abonnés

Suicide altruiste pour sauver la colonie

Les abeilles asiatiques ont un secret qui pourrait aider leurs cousines européennes à combattre le varroa, selon une étude du centre de recherche apicole de l’Agroscope.
03 juil. 2016, 23:44
/ Màj. le 04 juil. 2016 à 00:01
DATA_ART_10286576

Propos recueillis par Christine Wuillemin

Il existe peut-être une lueur d’espoir dans la lutte contre le varroa destructor, un acarien exotique qui décime les colonies d’abeilles domestiques dans le monde entier et menace ainsi la pollinisation des cultures et la biodiversité. Des chercheurs du Centre de recherche apicole de l’Agroscope (Confédération) et de l’Institut suisse pour la santé de l’abeille (Université de Berne), en collaboration avec les universités de Chiang Mai (Thaïlande) et de Hangzhou (Chine), ont fait une découverte surprenante.

Les abeilles asiatiques parviennent à résister ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois