Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Suicides sur les rails: les CFF misent sur la sensibilisation et l'aménagement

Les CFF comptent poursuivre et développer les actions déjà entreprises concernant les suicides sur les rails. La compagnie ferroviaire entend renforcer la prévention sur le sujet et améliorer l'aménagement de ses installations.

06 mai 2015, 10:30
145894231

La prévention des suicides sur les voies ferrées passe par davantage de communication et l'aménagement des installations. Les CFF ont discuté mercredi de l'amélioration et de l'extension des mesures existantes avec la Confédération et des spécialistes.

La compagnie ferroviaire compte développer les actions déjà entreprises. Environ 10'000 collaborateurs auront achevé une formation consacrée à la problématique à la fin 2016, s'ajoutant aux quelque 500 collègues déjà sensibilisés l'année passée, annonce l'ex-régie fédérale dans un communiqué.

D'autres campagnes de communication suivront. Des aménagements techniques et dans le domaine de la construction sont à l'étude, complète la société, sans donner davantage de précisions.

Les CFF se félicitent de certaines campagnes "qui ont eu un bon effet préventif". Ils citent la présentation nationale de La Main Tendue, effectuée en 2014, qui a permis de faire connaître cette offre d'assistance.

Retenue des médias importante

L'éclairage apporté par les médias peut faire ou non des émules, comme le confirment nombre d'études scientifiques. Depuis quelques années, la compagnie ferroviaire communique donc avec une certaine retenue.

Cette politique a fait ses preuves et la plupart des médias en Suisse s'en tiennent aux recommandations élaborées en étroite collaboration avec le Conseil suisse de la presse. Le nombre d'articles liés aux suicides sur le réseau a nettement diminué, relève l'ex-régie.

Un groupe "Intervention"

Il y a un peu plus d'un an, l'entreprise de chemins de fer a créé un service de coordination. Celui-ci vise l'harmonisation des dispositions prises par les différentes entités, tels les cantons, l'Office fédéral des transports (OFT), l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et les organisations spécialisées.

Ces dernières années, les CFF ont en outre mis progressivement sur pied l'organisation "Intervention". Rattachée au secteur de la gestion des perturbations et des accidents majeurs, cette structure est sollicitée en cas d'événements et de situations d'urgence. Présente sur plus de 30 sites, elle a pour tâche de garantir la sécurité et d'atténuer les répercussions pour les clients.

Séquelles

Les CFF s'estiment directement concernés par tout suicide ayant lieu sur le réseau ferroviaire. Chaque cas représente une épreuve douloureuse pour les proches, les clients et les collaborateurs. Ces drames ne sont pas sans conséquences pour les voyageurs et les services de secours.

Les tentatives de suicide ne se terminent pas toujours par la mort. Souvent, les personnes qui essaient de mettre fin à leurs jours se retrouvent avec de graves blessures et avec toutes les séquelles que cela implique.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Votre publicité ici avec IMPACT_medias